linkedin twitter viadeo SENSEE blog.

Les gens qu’on aime. 8 décembre 2015.

Clément Alteresco / Bureaux A Partager

"Le plus gros risque, c’est de ne pas en prendre"

Clément Alteresco / Bureaux A Partager

Démocratiser le partage de bureaux et les espaces de co-working en France : c’est l’ambition de Clément Alteresco, associé de l’agence de conseil en innovation FABERNOVEL qui y a créé en 2007 Bureaux A Partager (BAP), une plateforme en ligne qui met en relation des entreprises et indépendants à la recherche de bureaux.


Sensee : Bonjour Clément, peux-tu nous présenter bureauxapartager.com ?

Clément Ateresco : Bureaux A Partager, c’est la rencontre entre des entreprises qui ont des espaces de travail à partager et d’autres à la recherche d’une solution flexible et économique pour travailler. Sur notre plateforme en ligne, nous référençons ainsi des espaces de travail disponibles dans plusieurs villes de France, sous des formes et tailles variées, et pour tous les budgets : colocation d’entreprises, espace de coworking, pépinières, incubateurs… C’est une solution qui convient particulièrement aux auto-entrepreneurs mais aussi aux TPE, PME et travailleurs indépendants. En plus d’être un lieu de convivialité, le co-working créé des synergies pour toutes les parties en leur permettant de se rencontrer et de développer leur réseau et pourquoi pas, de travailler ensemble !

S. : Comment t’est venue l’idée de ce concept ? 

C.A. : En 2007, je travaillais chez FABERNOVEL qui venait de s’installer dans de nouveaux locaux. Comme beaucoup d’entreprises, celle-ci avait anticipé la croissance de ses effectifs et investi dans des bureaux bien plus vastes que leurs besoins à ce moment-là. Alors en attendant, il a bien fallu remplir et optimiser l’espace vide! C’est en cherchant “une colocation d’entreprises”, et face à l’absence de plateformes répondant à nos attentes, que nous avons créé Bureaux A Partager.

S. : Y a-t-il eu un déclic, une rencontre qui t’a fait croire en ce projet ?

C.A. : Après avoir lancé la plateforme, j’ai passé deux ans à San Francisco de 2009 à 2012, où j’ai participé au développement de la filiale américaine de FABERNOVEL. Nous avons créé un espace de co-working, un véritable succès. J’ai alors su que c’était le bon moment pour développer Bureaux A Partager en France. Par ailleurs, le concept de “consommation collaborative” commençait à mûrir dans l’Hexagone, avec des start-ups comme le Bon Coin, Airbnb, Blablacar… Notre service B-to-B, qui permettrait d’optimiser les surfaces de bureaux, s’inscrivait parfaitement dans cette dynamique.


S. : Un conseil qui te guide au quotidien ?

C.A. : Le plus gros risque, c’est de ne pas en prendre.

 S. : Aujourd’hui, à quoi ressemblent tes journées ?

C.A. : Beaucoup de rendez-vous, mon scooter, du café et mon équipe !

bureaux-article2

S. : Que fais-tu quand tu as un moment pour décompresser ?

C.A. : Du sport !

S. : Tes trois lieux de prédilection (à Paris ou ailleurs) ?

C.A. : Un apéro sur la Seine avec les bateaux de “Marin d’eau douce”. Je vais aussi souvent à La Coquille (1er arrondissement), un vrai bar de quartier tenu par François, sans qui le lieu n’aurait pas la même âme. Quant à L’Hôtel Particulier… c’est la campagne à Montmartre !

S. : Trois fils Twitter ou Instagram à ne pas rater ?

C.A. : @deskmag, pour suivre l’actualité du coworking à travers le monde; @elonmusk, parce que c’est un entrepreneur incontournable; @CMHallofFame, pour ses sélections des tweets les plus comiques du réseau social.

S. : Si tu devais faire un vœu, ici et maintenant ?

C.A. : Sans hésitation, mon souhait serait qu’il n’y ait plus aucun bureau vide en France !

bureaux-article3

Retrouvez bureaux à partager sur bureauxapartager.com