linkedin twitter viadeo SENSEE blog.

Bienvenue chez nous. 15 mars 2016.

Gaétan Andreioli / Designer

Jamais sans ses lunettes.

Gaétan Andreioli / Designer

Sensee : Présente-toi en quelques mots…

Gaétan : Je suis né à Oyonnax, dans l’Ain, le berceau de la lunetterie. Et, ironie du sort, je suis designer de lunettes depuis 1988 !

S. : Enfant, en rêvais tu déjà ?

G. : Mon métier est peu connu et même si j’ai grandi à Oyonnax, j’y suis arrivé un peu par hasard car j’étais avant tout passionné par la cuisine. Mes dessins l’ayant emporté sur mes résultats scolaires, j’ai intégré une filière spécialisée, où j’ai commencé très jeune à concevoir des maquettes de lunettes. J’ai ensuite fait mes débuts comme maquettiste à l’usine, chez des fabricants d’Oyonnax. Depuis 2009, j’ai la chance d’avoir ma propre entreprise de design de lunettes, une exception en France !

S. :  Quelles sont tes sources d’inspiration ?

G. : Un de mes premiers stages était chez le prestigieux designer de lunettes Alain Mikli. Son avant-gardisme, ses formes asymétriques, ses couleurs osées ont stimulé mon imagination, et depuis, je n’ai jamais cessé de travailler ma créativité. Aujourd’hui, je trouve mon inspiration au gré de mes rencontres, lectures, voyages… le plus important est d’être en phase avec son temps.

S. : Parle-nous de la collection que tu as réalisé pour Sensee ?

G. : Je crois pouvoir dire que la demande de Sensee compte parmi les plus originales et audacieuses que j’ai connues : fabriquer des paires de lunettes que chacun puisse ajuster parfaitement à la morphologie de son visage, facilement, et sans bouger de chez soi !

S. : Ajuster ses lunettes, ça consiste en quoi ?

G. : D ‘abord, il faut s’assurer que le « nez » de vos lunettes se pose parfaitement sur le vôtre : ni trop serré pour ne pas blesser, ni trop large pour ne pas glisser…. Ensuite adapter la longueur et la courbure des branches de vos lunettes pour qu’elles épousent parfaitement le contour de vos oreilles.

S. : Et comment avez-vous réalisé ces lunettes ajustables ?

G. : En étudiant des centaines de modèles de lunettes, nous avons réalisé qu’il existait des tailles de
« nez » différents pour les hommes et pour les femmes. Chaque paire de lunettes ajustables Sensee sera alors livrée avec deux tailles de nez, clipsables sur la monture et, bien sûr, invisibles une fois clipsés.
Les branches quant à elles, se devaient d’être flexibles sans être molles, souples sans l’être trop. La solution a été trouvée grâce à une armature-tige de métal malléable, recouverte d’un manchon souple et doux au toucher « gomme ».
Le résultat final, c’est une lunette légère au confort incomparable !

Se : Combien de temps vous a-t-il fallu pour mettre au point cette collection ?

G. : Dix-huit mois de développement ont été nécessaires à une équipe de professionnels : designer, industriel et développeur… Plusieurs mois de collaboration, de tests et de prototypages pour mettre au point les premières lunettes Sensee ajustables !

Se. : Que vous inspire la marque elle-­même ?

G. : Sensee est une marque novatrice d’abord par son concept de lunettes ajustables. Mais aussi, pour sa détermination à proposer un produit très technique et original à un prix unique. Pour des lunettes Made in France, c’est un challenge impressionnant !

Se. : Quel conseil t’a accompagné tout au long de ton parcours ?

G. : Rester jeune, s’ouvrir aux autres, au monde.